[GRP® Tour du Buëch] Etape 13 : Orpierre - Trescléoux
>>
Accueil
>
Pédestre
>
[GRP® Tour du Buëch] Etape 13 : Orpierre - Trescléoux
Orpierre

[GRP® Tour du Buëch] Etape 13 : Orpierre - Trescléoux

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Cette douce étape aux senteurs de Provence part du charmant village d’Orpierre pour rejoindre le joli village de Trescléoux et ses trésors (fontaines, lavoirs…). En chemin, le sentier contourne dès son commencement les superbes falaises d’Orpierre, l’un des plus grands sites d’escalade de France. L’itinéraire emprunte ensuite une crête magnifique surplombant les Pays du Buëch puis se termine en faisant le tour de la Montagne de Garde, qui domine toute la vallée.


Les 14 patrimoines à découvrir

  • Petit patrimoine

    Temple d'Orpierre

    Le temple d'Orpierre connaît divers emplacements avant son installation en ces lieux. C'est le 27-03-1839 que le temple est livré. En 1840, la chaire à prêcher est installée puis en 1846, le clocher est inauguré.

  • Point de vue

    Point de vue

    Belle vue d'ensemble sur le village d'Orpierre, ses belles toitures et sa charmante placette ombragée, blotties au pied d'impressionnantes falaises verticales. 

  • Petit patrimoine

    Oratoire

    Ce bel oratoire, surplombant le village d'Orpierre, a été réhabilité avec le concours du Conseil Général et de la Région.

  • Petit patrimoine

    Eglise Saint-Julien

    Héritage du temps où les protestants trouvèrent refuge à Orpierre, le village abrite à la fois un temple protestant et une église catholique, tous deux de part et d'autre de la place principale du village.

    Source : http://www.orpierre.fr

  • Eau

    Fontaine

    La fontaine se trouve au centre du village d'Orpierre, sur la place devant d'église. 

  • Histoire

    Orpierre

    Le village d'Orpierre a su conserver son charme médiéval avec ses ruelles sinueuses (les « drailles »), ses portes ouvragées, ses maisons seigneuriales du XVIème siècle,... autant de témoins du riche passé de cette cité des Baronnies, fief des Princes d'Orange. 

    Source : http://www.orpierre.fr

  • Loisirs

    Site d'escalade d'Orpierre

    De renommée internationale, le site d'Orpierre offre une escalade particulièrement variée avec plus de 600 longueurs équipées. Sa roche de très grande qualité et ses températures adéquates font d'Orpierre un site unique pour cette pratique. 

  • Point de vue

    Point de vue

    Profitez de ce point de vue à 360° sur tous les massifs environnants. Le chemin emprunte une superbe crête un moment puis rejoint le lieu-dit de la Table des Bergers (prudence, un passage est assez escarpé). 

  • Point de vue

    La Table des Bergers

    Faire une halte à "La Table des Bergers" ou les feuillages s'ouvrent légèrement pour laisser place à une jolie vue dégagée sur le Serrois.

  • Col

    Col de Garde

    Le Col de Garde (1009 m) aussi baptisé "les quatre chemins" permet d'amorcer la montée vers le sommet du Mont de Garde (Hors GRP). D'autres chemins permettent de rejoindre Tréscléoux plus directement (Hors GRP). Poursuivre en direction du gîte d'étape du Mt Garde pour continuer sur le GRP.

  • Géologie

    Marnes

    Admirez le paysage depuis les roches marneuses. On aperçoit la Montagne de Chabre au second plan. Prenez garde à la descente, le sentier est abrupt sur la crête marneuse.

  • Petit patrimoine

    Lavoir de Trescléoux

    Trescléoux est le village des lavoirs et des fontaines. Une association du village œuvre à la sauvegarde de ce patrimoine, a son embellissement et a son entretien. La fête des fontaines invite chaque quartier à fleurir et entretenir les six vieux lavoirs du village ainsi que les maisons.

  • Petit patrimoine

    Eglise Sainte-Agathe

    Sur la place centrale de Trescléoux se trouve l'église Sainte-Agathe datant du XIXe siècle.

    A l'angle de l'église se trouve un calvaire. 

  • Architecture

    Trescléoux

    Ce petit village à l'architecture très conservatrice se trouve dans la vallée de la Blaisance, affluent du Buëch. 

    Il est adossé à la crête d'Aumage. 

    Le sentier traverse ses ruelles au charme d'antan.


Description

Au niveau du poteau signalétique se trouvant face au temple d’Orpierre, prendre la D 30 en direction du centre. Passer à proximité de l’église et de la fontaine se trouvant sur la charmante place principale du village et prendre la ruelle en face « Le Portail ». Passer devant le gîte « Les Drailles » puis poursuivre en grimpant dans les agréables ruelles. Emprunter l’escalier à droite « Draille de la Côte » et s’élever sur la petite piste 15 m à gauche pour bifurquer directement à droite sur l’étroit sentier fleuri du « Gros Doigt », envahi par une belle végétation méditerranéenne (pins, buis, genêts…).

En montant, côtoyer une ruine perchée et profiter de la vue sur les toits du village d’Orpierre et le Rocher St Michel. Passer devant l’oratoire. En arrivant sur la ligne de crête, bifurquer à droite sur le petit sentier rocailleux qui montent à flanc de montagne de manière régulière et progressive. 

En arrivant sur la piste, tourner à droite en direction du Suillet par un beau chemin ombragé en pente douce. Au croisement de pistes, tourner à droite (attention de ne pas se perdre). En haut de la colline, profiter d’une superbe vue dégagée sur le Buëch (Rocher St Michel, Rocher de Beaumont…) puis continuer le sentier jusqu’au Suillet (1324 m). 

 

Redescendre soudainement par un sentier abrupt au départ qui débouche sur une intersection. Aller à gauche. Un magnifique point de vue se dévoile sur le Dévoluy, le massif des Ecrins et la vallée du Buëch. Longer la crête (attention de ne pas glisser) et traverser une forêt de chêne. Profiter de ce moment pour apprécier la vue. Le Mont Ventoux est visible. Après quelques passages techniques à traverser (prudence), prendre une pause à la table des bergers et son joli point de vue sur le Beumont. Poursuivre sur la crête de la Garde. Attention, la descente est rocailleuse et raide. 

A l’intersection du Col de Garde, possibilité de faire un détour de 15 mn pour aller au Mont Garde ou descendre directement vers le gite d’étape du Mont Garde par la piste. 

A Ste Grique (740 m), prendre à gauche le sentier en direction de Tréscléoux. Profiter de la belle vue sur le Mont Garde et s’enfoncer dans la forêt. Longer ensuite le dos de belles marnes (attention de ne pas glisser) et bifurquer à gauche pour prendre une descente peu marquée et très raide dans les marnes (prudence !) Au croisement du « Pied de Garde » (640 m), prendre la piste de gauche. Passer devant le gîte d’étape du Mont Garde et continuer sur la route goudronnée. Longer un étang et tourner à gauche vers le village de Trescléoux. Passer devant la fontaine et prendre les escaliers menant à l’église en face (place de l’Eglise).  

  • Départ : Orpierre
  • Arrivée : Trescléoux
  • Communes traversées : Orpierre, Trescléoux et Garde-Colombe

Météo


Profil altimétrique


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :