La Durance à Vélo : d'Embrun à Chorges
>>
Accueil
>
Cyclo
>
La Durance à Vélo : d'Embrun à Chorges
Embrun

La Durance à Vélo : d'Embrun à Chorges

Difficulté 
Le Nord de l’itinéraire (à partir de Briançon) emprunte des routes de montagne à forte déclivité (>6%). Nous conseillons cette portion nord de l’itinéraire aux cyclistes “habitués”. Il est possible de passer les étapes difficiles par le train. Le Sud de l’itinéraire (à partir de Gap) est plus facile, car il longe le canal de la Durance en grande partie. Nous conseillons aux autres cyclistes cette portion de l’itinéraire plus accessible.
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
La Durance à vélo est une invitation à parcourir la véloroute (V862) le long de la vallée de la Durance.
La Durance à vélo est une invitation à parcourir la véloroute (V862) le long de la vallée de la Durance, entre Briançon (Hautes-Alpes) et Avignon (Vaucluse), sur une distance de 438 km. Neuf itinéraires composent cette route tracée sur quatre départements de la Région Sud.
Dans les Hautes-Alpes, la route descend vers Briançon par la vallée de la Guisane pour retrouver le cours de la Durance dont la source se situe en amont de la ville fortifiée (classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO), sur les hauteurs du col du Montgenèvre, à 2390 m d’altitude. L’itinéraire cyclable longe alors la Durance à travers des paysages de haute-montagne jusqu’à Embrun via la citadelle de Mont-Dauphin puis en balcon sur le lac de Serre-Ponçon avant de se déplacer vers Gap puis Sisteron.
Les paysages de montagne laissent progressivement place à des plaines agricoles, aux vergers et aux lavandes. Une véloroute qui traverse des sites historiques remarquables et des paysages uniques offrant une très grande biodiversité, mais aussi plusieurs agglomérations régionales répondant ainsi aux exigences des déplacements quotidiens. Bon nombre de gares ferroviaires sont réparties également sur le parcours dont plusieurs dans la haute Durance offrant ainsi une solution alternative afin d’assurer la continuité pour tous.

Les 6 patrimoines à découvrir

  • Petit patrimoine

    Eglise Saint Pierre

    Visite sur demande écrite faite à la mairie de Puy-Sanières.
  • Petit patrimoine

    Eglise de Puy Saint Eusèbe

    Visite sur demande écrite faite à la mairie de Puy Saint Eusèbe.
  • Point de vue

    Point de vue

    Le belvédère de Saint-Apollinaire présente l'évolution des paysages et des terres agricoles de la vallée due aux activités du territoire.

  • Petit patrimoine

    Eglise de Saint Apollinaire

    Visite sur demande écrite faite à la mairie de Saint Apollinaire.
  • Histoire

    Chorges, cité caturige

    Chorges est issu du latin « caturigomagus » qui signifie « le marché des rois de la guerre ». C’est vers 400 ans avant J.-C., que les Caturiges, peuplade celte venus d’Europe Occidentale s’installent dans la région. Ils sont chasseurs, éleveurs, agriculteurs mais surtout de grands commerçants avec les tribus voisines et l’Italie du nord.

    De loin, Chorges apparaît comme un gros bourg qui se dresse sur fond de hautes montagnes, resserré autour d’un beau clocher roman.

    Chorges fut, sous l’Antiquité, une station de la voie romaine Briançon-Arles, et capitale des Caturiges. Il reste d’ailleurs de cette époque une stèle portant une inscription dédiée à « Néron, prince de la jeunesse ».

    Au Moyen-Age, Chorges était entouré de remparts flanqués de tours rondes, dont il ne reste aujourd’hui que quelques vestiges. Une balade dans les ruelles encore pavées de Chorges mène à l’église Saint Victor (classée Monument Historique en 1862, construite au XIIe siècle par les moines de St Victor de Marseille. Caractère particulier : la forme rectangulaire de la nef et le choeur à cinq pans. De style composite, elle a su garder des traces de style roman mais elle possède également des éléments architecturaux de style gothique flamboyant).

    A côté de ce riche patrimoine, Chorges a également la chance d’être situé tout près du lac de Serre Ponçon et aux portes du Parc National des Écrins.

    Source : mairie de Chorges et http://www.provenceweb.fr/

  • Eau

    Fontaine

    Très belle fontaine en pierre permettant de se rafraîchir en plein centre de Chorges.


Description

Raidillons puis pentes plus progressives pour atteindre ces villages au nom de Puys et jeter son regard sur le lac et sa vallée, paisibles – seulement agités de minuscules silhouettes qui tracent des sillons dans l’eau. On les abandonne tout deux un moment pour s’aventurer, à flanc de montagne, en espérant ne pas descendre trop, au fond de l’étroite vallée creusée par le torrent de Réallon. En un clin d’oeil, Saint-Apollinaire.

Toute l’eau est retenue dans le lac par un amoncellement de terre, posé sur une centaine de mètres de sédiments que la Durance s’était employée à charrier et déposer là depuis des milliers d’années. Le lac a noyé la confluence de l’Ubaye et de la Durance.

Diable, on redescend déjà ! La bicyclette est gratifiante, la descente s’étire indéfiniment jusqu’à Chorges, le Lac s’éteint à nos yeux, mais on a le cœur gonflé, le nez tout froid et une extase tranquille en rejoignant les ami.es échaudé.es par la grimpette qui seront monté.es dans le train avec leur destrier à Embrun pour nous rejoindre à Chorges. Peut-être leur demander de nous raconter les argilites longées depuis le train, ces roches noires riches en matière organiques, malmenées, friables et qui dessinent tour à tour des dessins d’érosion et de blanches inclusions de calcites.
  • Départ : Embrun
  • Arrivée : Chorges
  • Communes traversées : Embrun, Puy-Sanières, Puy-Saint-Eusèbe, Réallon, Savines-le-Lac, Saint-Apollinaire, Prunières et Chorges

Météo


Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.

Circaète Jean-le-Blanc

Nidification du Circaète-Jean-le-Blanc

Les pratiques qui peuvent avoir une interaction avec le Circaète-Jean-le-Blanc en période de nidification sont principalement les pratiques aériennes comme le vol libre ou le vol motorisé.

Merci d’essayer d’éviter la zone ou de rester à un distance minimale de 300m sol quand vous la survolez soit 1310m d'altitude !

Domaines d'activités concernés :
Aerien, Manifestation sportive
Périodes de sensibilité :
marsavr.maijuinjuil.aoûtsept.
Contact :
Parc National des Écrins
Julien Charron
julien.charron@ecrins-parcnational.fr

Recommandations

Balisage
L’itinéraire est balisé en continu de Briançon jusque Sisteron par un fléchage normé de véloroute avec le logo de l’itinéraire « Durance à velo »

Revêtement / sécurité 
La Durance à vélo est une véloroute qui emprunte un réseau de routes secondaires bitumées. Vous partagerez la route avec des voitures. Il ne s’agit pas d’un itinéraire sur pistes cyclables.
Pour bien rouler sur la route, un équipement approprié est indispensable. Qu'il s'agisse de pneus, d'éléments mécaniques ou bien vestimentaires, choisissez en fonction de votre niveau et de votre sortie. Des accessoires non superflus tels que des sacoches de selle, des pièces pour améliorer votre pédalage, ou bien des tenues adaptées à une pratique sur route, l'équipement du cycliste et de son vélo ne doit pas être laissé au hasard.  Les équipements spécifiques pour le vélo de route sont pensés et conçus pour cette pratique. Cuissards de vélo, maillot de cyclisme, gants, lunettes et casques spécifiques aux vélos de route sont vivement recommandés.

Transport

Train : 
Le réseau TER des Hautes-Alpes vous proposent les gares suivantes (du Nord au Sud) : 
- Briançon
- L’Argentière-La-Bessée
- Montdauphin-Guillestre 
- Embrun
- Chorges 
- Gap 
- Sisteron

Bus :
Le réseau LER de la Région Sud Zou 
www.zou.maregionsud.fr

Accès routiers et parkings

La Durance à Vélo suit les routes départementales et nationales suivantes (du Nord au Sud)
- D1091 (entre le Monêtier-les-Bains et Briançon)
- N94 (entre Briançon et Gap)
- N85 (entre Gap et Sisteron)

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
20