Le sentier des Bans
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Le sentier des Bans
Rabou

Le sentier des Bans

Géologie
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Randonnée pittoresque entre Provence et Dévoluy !

Cette randonnée est riche en patrimoine historique et naturel : chapelle, chemins pavés, ruines et vestiges archéologique, géologie, faune et flore préservée !
(Attention passage vertigineux !)

"Le sentier se faufile au milieu des lavandes avec vue sur le célèbre pilier est du Pic de Bure ! Le passage des Bancs sera sans aucun doute un moment fort de cette excursion. Il s’agit d’un chemin muletier spectaculaire se frayant un passage à travers les falaises dominant les gorges du Petit Buëch !"
Damien Desbenoit - chargé de mission randonnée

Les 8 patrimoines à découvrir

  • Architecture

    Village de Rabou

    Perché sur son piton rocheux, au-dessus du Petit Buëch, Rabou se situe à 1150 mètres d’altitude. Ce village est connu notamment pour son canyon par les adeptes du canyoning.

    Le majestueux pic de Bure, sommet du Dévoluy, domine le village. 

    Rabou n’a conservé que de rares vestiges de son enceinte fortifiée et de la chartreuse de Bertaud, qui y fut fondée en 1 188.

  • Petit patrimoine

    Eglise Rabou

    Située sur son piton rocheux, cette église du XIXème siècle se trouve en plein centre du village de Rabou.

  • Eau

    Fontaine

    Profitez de cette jolie fontaine pour faire le plein avant de repartir sur les sentiers ! 

  • Petit patrimoine

    Oratoire Sainte Roseline

    Il fut construit à l’initiative du Chanoine Clos et offert à Marcel Hubaud. Il fut restauré en 1982. Sainte Roseline aurait fait son noviciat à la Chartreuse de Berthaud, dont il reste une chapelle du XIIe siècle. 

    Source : Pays Gapençais [http://patrimoine.pays-gapencais.com/patrimoine/rabou/oratoire-sainte-roseline] 

  • Histoire

    Passage des Bancs

    De Rabou à Bertaud, un chemin muletier se faufile sur 4 kilomètres dans les falaises dominant les gorges du Petit Buëch. Son nom évoquerait les bancs de roche, dont il utilise les rares saillies pour s’incruster dans la montagne. Construit et entretenu par les habitants des hameaux de Bertaud, Luvie et la Grangette, il constituait l’unique accès, et la protection de la vallée du Petit
    Buëch, en reliant Rabou à Chaudun.
    Au XIXe siècle, le facteur y faisait sa tournée journalière et portait le journal destiné au maire et à l’instituteur de Chaudun, l’hiver interrompant le service lorsque l’itinéraire devenait trop dangereux.
    L’isolement et les difficultés de vie dans ces montagnes ont conduit au départ définitif de ses habitants.
    Aucune voie carrossable n’y a été tracée, et les randonneurs découvrent aujourd’hui ce senti er
    grandiose invitant à la découverte des paysages et de la mémoire des lieux.
  • Petit patrimoine

    Croix

    La croix est située à flan de falaise sur le sentier des bans.

  • Histoire

    Chapelle de la Crotte et vestiges de la chartreuse de Bartaud

    Fréquenté dès le néolithique, le désert de Bertaud apparaît dans les sources au XIIe siècle. La chartreuse, est fondée en 1 188 sur le lieu-dit Les Bertauds.
    Il s’agit du second monastère féminin de l’ordre Chartreux. Au XIIIe siècle, la communauté s’installe sur le site de la Crotte. En 1227, 45 moniales composent l’effectif de la communauté ! En 1446, un incendie détruit partiellement la chartreuse. En 1601 la communauté de Bertaud est dissoute. La dernière moniale, Lucrèce de Baroncelli, est transférée dans la chartreuse de Prémol (massif de Belledonne). En 1898, l’État devient propriétaire de la montagne de Bertaud. Initié sous le Second Empire, le service de Restaurati on des Terrains
    en Montagne, aidé du service des Eaux et Forêts, va conduire une active politique d’achat de terrains pour le reboisement et la stabilisation des cours
    des torrents. En 1970, l’actuelle Chapelle Sainte-Roseline est construite. Des campagnes de fouilles ont lieu actuellement sur le site.

  • Histoire

    Chapelle de la Crotte

    Fréquenté dès le néolithique, le désert de Bertaud apparait dans les sources au XIIeme siècle. La chartreuse, est fondée en 1188 sur le lieu-dit Les Bertauds. Il s'agit du second monastère féminin de l'ordre Chartreux. Au 13ème siècle, la communauté s'installe sur le site de la Crotte. En 1227, 45 moniales composent l'effectif de la communauté ! En 1446, un incendie détruit partiellement la chartreuse. En 1601 la communauté de Bertaud est dissoute. La dernière moniale, Lucrèce de Baroncelli, est transférée dans la chartreuse de Prémol (massif de Belledonne). En 1898, l'était devient propriétaire de la montagne de Bertaud. Initié sous le Second Empire le service de Restauration des Terrains en Montagne, aidé du service des Eaux et Forêts, va conduire une active politique d'achats de terrains pour reboisage et stabilisation des cours des torrents. En 1970, l'actuelle Chapelle Sainte-Roseline est construite. Des campagnes de fouille ont lieu actuellement sur le site.

Description

  1.  Parking  (1180 m) Prendre le chemin fermé  par une barrière plein nord en direction de l’oratoire. 
    Magnifique vue sur le pilier est du pic de Bure
  2.  Oratoire Sainte Roseline  (1194 m) Au niveau de l’oratoire, quitter la piste et prendre le petit sentier qui part à flanc de colline sur la gauche balisé GR. Le sentier monte régulièrement en balcon. 
    Les landes calcaires sont couvertes de fleurs méditerranéennes (Lavandes, serpolet, thym, scabieuses, catananche… ) et attirent un grand nombre de papillons (Azurés etc ). Le sentier comporte sur certaines portions de très beaux murets de soutènement en pierre sèche.
  3. Entrée du passage des bancs  (1300 m) Attention la traversée des Bancs demande de la prudence avec des enfants par exemple ; (le passage est large mais la chute est interdite!). Après le passage des Bancs le sentier descends en lacets. 
    De nombreuses hirondelles des fenêtres et des rochers nichent dans la falaise qui surplombe le sentier. Attention de ne pas rester trop longtemps près des nids pour ne pas déranger celles-ci durant la période printanière et estivale.
  4. Eboulis Altitude (1200 m) Le sentier traverse une zone d’éboulis. La traversée fait une longueur de 100 mètres. (Attention le sol est très glissant!) et la pente raide entraînerait de grande difficulté pour s’arrêter en cas de chute. (Le passage est en cours de sécurisation !)
  5. Passage exposé en balcon (1100 m) (Le sentier est exposé sur quelques mètres !), il est en effet plus étroit et passe au-dessus de barres rocheuses. Plusieurs zones s’érodent régulièrement et rétrécissent encore le passage.
  6. Carrefour de sentier (1150 m) Prendre à la descente sur la gauche en direction du torrent.
  7. (1120 m) Traverser le torrent à gué  (nouvelle passerelle en projet). Le sentier quitte les rives du torrent et on entame une raide montée caillouteuse. La pente s’adoucit au niveau des ruines de la Pousterle. Puis le sentier redescend dans une hêtraie. 
    En se retournant, nous pouvons apercevoir de grands pierriers traversés par des Drayes (des sentes) façonnées par les ongulés du secteur (chamois, cerfs, chevreuils, sangliers, mouflons). 
  8. Traversée du torrent de la Crotte (1260 m) Après avoir traversé le torrent, remonter en face à travers un sous-bois de fayards.

Au carrefour suivant, laisser la sente qui part sur la gauche à flanc et poursuivre à la montée jusqu’à la chapelle de la Crotte et aux vestiges de la chartreuse !

Retour par le même chemin.

  • Départ : Parking de Rabou
  • Arrivée : Parking de Rabou
  • Communes traversées : Rabou et La Roche-des-Arnauds

Météo


Profil altimétrique


Recommandations

Attention la traversée des Bancs demande de
la prudence avec des enfants par exemple. Le passage est large mais la chute est interdite.

Lieux de renseignement

Office de tourisme Source du Buëch - bureau d'accueil d'Aspres-sur-Büech

Avenue de la gare, 05140 Aspres-sur-Buëch

https://www.sources-du-buech.com/

04 92 58 68 88

Office de tourisme Source du Buëch - bureau d'accueil de Veynes

Avenue Commandant Dumont, 05400 VEYNES

https://www.sources-du-buech.com/

04 92 57 27 43


Transport


Accès routiers et parkings

Depuis la Roche des Arnauds ou Gap, suivre Corréo et Rabou.

Stationnement :

Le parking se situe au dessus du village, 250 mètres après la mairie.

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :